Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation

Afficher 

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Métriques

Consultations de la notice

52

Téléchargements de fichiers

99

Analyses

AAR Campus Archives Audiovisuelles de la Recherche (Campus AAR) est une plateforme communautaire destinée à l'analyse, la documentation la mise en valeur, et la publication de corpus audiovisuels numériques archivés sur MédiHal.

Où va "l'Alliance du thé au lait" entre les jeunes pro-démocratie de Thaïlande, Hong Kong et Taïwan

2021-03-10

Description : L'automne dernier, des milliers de manifestants descendent dans les rues de Bangkok, en Thaïlande. D'une ampleur inédite, ces manifestations sont portées par une nouvelle génération de militants, majoritairement des étudiants des universités réputées de la capitale. Leur objectif : réclamer davantage de démocratie dans le pays aux mains des militaires depuis le coup d'État de 2014 et, fait inédit, une réforme de la monarchie.
Pendant plusieurs semaines, quasi quotidiennement, ces jeunes hyper connectés partagent des photos de leur mobilisation sur les réseaux sociaux. Peu à peu, les similitudes avec les manifestations organisées à Hong Kong quelques mois auparavant frappent : les mêmes parapluies pour se protéger des canons à eau de la police, les mêmes stratégies pour devancer les forces de l'ordre, les mêmes références à la pop culture. Les choses vont même plus loin que la simple ressemblance. Dans le cortège, à Bangkok, certains manifestants scandent "Gloire à Hong Kong", cet hymne officieux des activistes de l'ancienne colonie britannique. En réponse, les hongkongais multiplient les messages de soutien aux thaïlandais.
Derrière cette solidarité inédite se cache une alliance entre les militants pro-démocratie de Thaïlande, de Taïwan et de Hong Kong, née de façon assez loufoque sur les réseaux sociaux : la "Milk tea alliance", l'alliance du thé au lait. Aujourd'hui, alors que les manifestants de Hong Kong sont muselés par une sévère loi de sécurité nationale et que la mobilisation en Thaïlande paraît s'essouffler, l'alliance, elle, semble perdurer et même attirer de nouveaux membres : les birmans qui protestent massivement contre le coup d'État militaire qui a renversé le 1er février dernier le gouvernement civil d'Aung San Suu Kyi.
Cette conférence aura pour but d'analyser cette alliance surprenante entre manifestants à Hong Kong, à Taïwan et en Thaïlande. Comment cette alliance a-t-elle pu naître ? Quelles sont réellement les similitudes et différences qui existent entre ces différents mouvements ? Cette alliance peut-elle vraiment avoir un avenir ?


https://hal.campus-aar.fr/hal-03187107
Contributeur : Inalco Médiathèque <>
Soumis le : mardi 4 mai 2021 - 16:26:20
Dernière modification le : vendredi 28 mai 2021 - 10:16:40