La fin des démocraties populaires et la désintégration yougoslave, point opaques du récit sur l’Europe dans l’histoire scolaire française <br> - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Vidéo Année : 2021

La fin des démocraties populaires et la désintégration yougoslave, point opaques du récit sur l’Europe dans l’histoire scolaire française

Afficher 

(1, 2) , (1, 2) , (1) , (1) , (1)
1
2

Résumé

Trois décennies après les faits, la fin des régimes communistes en Europe de l’Est et la désintégration violente de la Yougoslavie socialiste et non alignée sont des points opaques de la perception commune de l’Europe et du récit de la construction européenne. Le traitement de ces évènements dans l’histoire scolaire française entre prisme totalitaire et symbole des nouvelles conflictualités qui fragmentent les sociétés contemporaines sur des lignes ethno-nationales, est révélateur à la fois des débats historiographiques et des usages publics de l’histoire de l’Europe après 1989.

Dates et versions

hal-03428186 , version 1 (15-11-2021)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : hal-03428186 , version 1

Citer

Anne Madelain, Assen Slim, Pierre-Jean Vigny, Unité Tice-Dsirn, Raphaëlle Herve. La fin des démocraties populaires et la désintégration yougoslave, point opaques du récit sur l’Europe dans l’histoire scolaire française
: Trente ans après la désintégration du CAEM : quels enseignements pour l’Europe aujourd’hui ?. 2021. ⟨hal-03428186⟩
28 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More