Arrêt de service programmé du vendredi 10 juin 16h jusqu’au lundi 13 juin 9h. Pour en savoir plus
Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation

Afficher 

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Métriques

Consultations de la notice

0

Téléchargements de fichiers

0

Analyses

AAR Campus Archives Audiovisuelles de la Recherche (Campus AAR) est une plateforme communautaire destinée à l'analyse, la documentation la mise en valeur, et la publication de corpus audiovisuels numériques archivés sur MédiHal.

Une étude du champ lexical de l'insolence et des parties du corps en anglais tels que Lips, Cheeks : lexique et corps humain

2021-06-11

Description : L’objectif de cette étude est l’analyse de l’usage de termes somatiques pouvant exprimer l’insolence. Cette étude lexicographique se concentrera sur quatre noms de partie du corps en anglais : lips, cheeks, face, nerve. Cette étude sera constituée de trois étapes. En premier lieu, une analyse lexicographique diachronique des quatre lexies désignant des parties du corps en rapport avec la tête et la bouche : les mots d’origine germanique lip [1000], cheek [OE], ainsi que face [1300] et nerve [1400] respectivement empruntés au français, et au latin. L’analyse de la polysémie et l’évolution du changement sémantique permettront de dégager des tendances diachroniques dans les trajectoires sémantiques. On note par exemple que nerve est répertorié dans l’Oxford English Dictionary (OED3) avec non moins de 11 grands emplois distincts. Les sens de nerve partent d’un sens concret humain, à un élargissement d’applications au vivant, à la botanique, puis une spécialisation des sens en partie du corps euphémique (le pénis), pour se développer dans des emplois plus figurés comme celui de courage, force / durabilité, tension, calme puis impudence/audacité. Les sens de lip en revanche évoluent selon une trajectoire différente, ayant un sens original d’organe concret, puis se divisant en deux directions : celui de la métonymisation et celui de la métaphorisation. Par métonymisation, lip renvoie au langage, puis à un type de langage particulier (le parler franc, l’impudence) ; par métaphorisation, lip renvoie à un pourtour, que ce soit dans le domaine de l’anatomie, ou bien dans le langage scientifique, médical, technique. Dans un deuxième temps, les quatre lexies feront l’objet d’une analyse de corpus de sémantique distributionnelle utilisant Sketch Engine afin de dégager, à travers leurs mots co-occcurrents, les profils cognitifs des quatres lexies lip, cheek, face et nerve à travers les structures fréquentes identifiées dans un corpus contemporain. Nous nous concentrerons particulièrement sur les emplois compatibles avec la notion d’insolence, telles que les structures have nerve/ have the nerve ; have some nerve ; give lip, give cheek, etc. Enfin, dans un troisième temps, j’envisagerai la synonymie comme accès à la structure cognitive d’une langue (Victorri et Venant 2009). En prenant une approche comparative, je génèrerai les synonymes de l’adjectif insolent en anglais (comme lippy, cheeky) et en français (environ 33 adjectifs pour l’anglais et 31 dans le DES pour le français). Cette approche contrastive a pour objectif de considérer comment se spécialisent les formes adjectivales exprimant l’insolence à partir de deux adjectifs en anglais et en français. Pour ce faire, j’utiliserai un schéma de visualisation d’espace sémantique à partir du DES et du projet MultiDES (DES translangue anglais-français) pour représenter les affinités ou rapprochements sémantiques entre les synonymes des deux langues.


https://hal.campus-aar.fr/hal-03662889
Contributeur : Inalco Médiathèque Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : lundi 9 mai 2022 - 16:22:36
Dernière modification le : mardi 17 mai 2022 - 09:38:49