LEXIQUE SOMATIQUE ET EMOTIONS EN PULAAR : LA METAPHORE DANS TOUS SES ÉTATS <br/> - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Vidéo Année : 2021

LEXIQUE SOMATIQUE ET EMOTIONS EN PULAAR : LA METAPHORE DANS TOUS SES ÉTATS

Afficher 

(1, 2, 3) , (1, 4) , (1, 4) , (1) , (1) , (1)
1
2
3
4

Résumé

Le langage des émotions est aujourd’hui un domaine d’étude répandu qui s’ouvre peu à peu à des langues moins étudiées telles que les langues africaines. Cette communication propose d’explorer le langage des émotions en pulaar (Sénégal), en s’attachant à caractériser d’un point de vue lexico-grammatical le rôle de l’expérient dans l’encodage des émotions. De manière universelle, le corps humain est perçu comme réceptacle de l’émotion, et c’est le ressenti physique provoqué par l’émotion qui est retranscrit dans la langue. Le lien entre une émotion et le corps humain repose sur un processus en deux étapes : la localisation biologique du ressenti d’une part, et d’autre part la conceptualisation de celui-ci dans la langue, ce qui est culturellement déterminé. Pour cette étude, nous prendrons l’exemple du pulaar, langue atlantique (phylum Niger-Congo) parlée au nord du Sénégal (dans la région du Fouta-Toro). Les données présentées dans cette étude proviennent d’une enquête de terrain ciblant spécifiquement le langage des émotions. Pour exprimer ses émotions, le locuteur pulaar peut choisir entre un énoncé congruent ou un énoncé métaphorique, celui-ci pouvant inclure une partie du corps. Dans ces énoncés, la partie du corps concernée est substituée à l’expérient et fonctionne comme siège de l’émotion, et est généralement modifiée par un verbe de qualité ou attributif. Cette communication propose une catégorisation et caractérisation des stratégies d’encodage productives des émotions (congruent ou métaphorique) ; en comparant les différents types d’énoncé, nous tacherons de déterminer les caractéristiques de chacune des stratégies d’encodage en étudiant le choix de l’actant topicalisé, les caractéristiques grammaticales (type de verbe employé, transitivité du verbe, encodage des actants), et la qualité de l’expérient. Les énoncés congruents présentent en effet des constructions variables selon l’actant mis en avant par le locuteur. Nous nous demanderons comment ces distinctions sont rendues dans les énoncés métaphoriques incluant une partie du corps. De plus, les études précédentes ont déterminé les émotions de base (bonheur, tristesse, peur, colère, souci, dégout, surprise) auxquelles s’ajoutent d’autres émotions secondaires (amour, haine, honte, déception), nous nous demanderons si elles sont encodées de la même manière. Afin de définir s’il existe des constructions syntaxiques spécifiques à l’expression des émotions en pulaar, nous examinerons différentes catégories de verbes (suivant la typologie de Croft (1993)) pour en déterminer les propriétés syntaxico-sémantiques, et nous nous attacherons à définir les modalités d’encodage de l’expérient qui leur est associé. A la jonction entre les catégories cognitives universelles et les influences culturelles (comme l’a démontré Wierzbicka (1999)), nous montrerons tout d’abord comment le pulaar s’est approprié l’expression des émotions. Nous mettrons également en avant les caractéristiques des structures syntaxiques, des marquages morphologiques et des champs lexicaux impliqués dans l’expression des émotions du pulaar et qui sont présents dans d’autres langues du monde

Dates et versions

hal-03662943 , version 1 (09-05-2022)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : hal-03662943 , version 1

Citer

Aurore Montébran, Svetlana Krylosova, Snejana Gadjeva, Pierre-Jean Vigny, Unité Tice-Dsirn, et al.. LEXIQUE SOMATIQUE ET EMOTIONS EN PULAAR : LA METAPHORE DANS TOUS SES ÉTATS
: Lexique et corps humain. 2021. ⟨hal-03662943⟩
72 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More