Les dieux se travestissent : fête des Nats à Taungbyon (Myanmar/Birmanie) <br> - Campus AAR Accéder directement au contenu
Vidéo Année : 1995

Les dieux se travestissent : fête des Nats à Taungbyon (Myanmar/Birmanie)

Afficher 

Résumé

La Birmanie est un pays bouddhique : du milieu du 11e siècle à l’invasion monghole du 1287, Pagan (Haute Birmanie), la capitale du royaume bouddhique, a réussi à unifier la plus grande partie du pays. Pour s’implanter, le bouddhisme venu d’Inde a dû intégrer des esprits protecteurs des montagnes et des forêts, les Nats, divinités d’une religion indigène plus ancienne. Le mont Popa, dominé par un sanctuaire bouddhique, est le plus haut lieu du culte des Nats. Le pèlerinage sur ces lieux commence par la visite d’un temple où figurent 37 nats, dont l’identité varie selon les époques et les lieux. À une trentaine de kilomètres de Mandalay, chaque année a lieu une fête des Nats. Les fidèles apportent leurs autels à la fête et font venir des médiums (des vieilles femmes ou des travestis) qui incarnent les divinités, qui dansent et donnent des consultations.

Dates et versions

hal-03861915 , version 1 (20-11-2022)

Licence

Identifiants

  • HAL Id : hal-03861915 , version 1

Citer

Jacques Pimpaneau, Sylvie Gonfond-Pimpaneau, Guy Sinelle. Les dieux se travestissent : fête des Nats à Taungbyon (Myanmar/Birmanie)
: In Musée Kwok On, Jacques Pimpaneau Collection.. 1995. ⟨hal-03861915⟩
39 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More