Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface

Afficher 

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage selon les Conditions Initiales 4.0 International License

Partager

Métriques

Consultations de la notice

0

Téléchargements de fichiers

0

Analyses

AAR Campus Archives Audiovisuelles de la Recherche (Campus AAR) est une plateforme communautaire destinée à l'analyse, la documentation la mise en valeur, et la publication de corpus audiovisuels numériques archivés sur MédiHal.

Nouvel an au mont Hengshan (Chine)
In Musée Kwok On, Jacques Pimpaneau Collection.

1994

Description : Le Mont Hengshan (衡山), l’une des cinq montagnes sacrées, abrite la résidence de l’Empereur céleste du Sud (炎帝), Shennong (神農), le fondateur de la médecine chinoise. Ce lieu correspond à la constellation de la Balance flanquée de l’étoile de la longévité mais c’est aussi un grand centre du taoïsme et du bouddhisme. La résidence de Shennong est le Temple de Nanyue, fondé en 725, construit sur le modèle impérial. Son jardin comprend une scène de théâtre où se déroulaient les représentations en l’honneur des dieux et où cohabitent le svastika bouddhique et le symbole taoïste du yin et du yang. Au Nouvel An, le Temple est ouvert au public qui vient demander sa protection à l’Empereur du Sud pour l’année qui s’ouvre et faire consacrer les statues de l’autel familial. Le Zhushensi, Monastère de Tous les Sages, développé du 8e siècle par le religieux Fazhao, est le centre régional de l’église bouddhique. Le Monastère Fuyanse est un haut-lieu du bouddhisme Chan fondé par Huise. Là, furent élaborées les doctrines des cinq écoles de cette voie bouddhique. Le Monastère de Nanpaise accueillit le grand bonze de l’école Chan du 8e siècle, Shitouxinxian. Les japonais y viennent en pèlerinage car ils le considèrent comme le temple mère de la secte zen de Caodong. La stèle offerte à Yu le Grand, à la porte sud du Ciel, rappelle la légende selon laquelle il aurait sacrifié là un cheval blanc au ciel et à la terre. Au sommet du mont le plus haut de ce massif se dresse le temple de Furong descendant de Shennong et Dieu du Feu, l’élément associé au sud. Il est l’un des fondateurs de la dynastie Shang vers 1500 avant Jésus-Christ.


https://hal.campus-aar.fr/hal-03861930
Contributeur : Peter Stockinger Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : dimanche 20 novembre 2022 - 17:27:49
Dernière modification le : lundi 21 novembre 2022 - 03:10:03