De los tumulos a las primeras montoneras, 1806-1830 <br> - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Vidéo Année : 2009

De los tumulos a las primeras montoneras, 1806-1830

Afficher 

(1) , (2) , (2) , (2) , (3) , (4) , (4)
1
2
3
4

Résumé

El propósito de este ensayo es analizar las principales características de dos formas de acción colectiva popular desplegadas en Buenos Aires entre 1806 y 1830. Por un lado, haremos foco en el ciclo de episodios y prácticas tumultuarias, un modo de acción de antigua y arraigada prosapia en la monarquía hispana y que se desplegó principalmente en la ciudad pero también en los pueblos de campaña. Por el otro, en una forma de acción colectiva típicamente rural que un producto genuino de la experiencia revolucionaria y que se extendió primero en las provincias litorales y luego también en la provincia de Buenos Aires: las llamadas montoneras. Para ello concentraremos nuestra atención en la experiencia bonaerense aunque tendremos en cuenta otras con las que estaba íntimamente entrelazada. El objeto es identificar las características distintas de estas dos formas de acción colectiva y explorar sus posibles relaciones y sus vínculos con las transformaciones de las culturas políticas populares.
Table ronde I - Le Rio de la Plata: militarisation, crises sociales et guerre révolutionnaire, 1806-1852 Le colloque "Influences et confluences : La Révolution française/ La Révolution de Mai" développe les points suivants : 1) La guerre révolutionnaire et ses conséquences à travers l'étude de ce qui constitua pour les troupes le "nerf de la guerre", et les luttes ; 2) L'état de la société : ses populations, en tenant compte des populations habituellement marginalisées (esclaves, indiens, etc.) ; 3) La transition entre histoire et mémoire, thème central de la conférence plénière de L.A. Romero : L'Argentine dans le miroir des Centenaires ; 4) Retour en arrière sur l'influence intellectuelle, à travers l'étude de la culture politique dans le Rio de la Plata au début du XIXe siècle, dans la presse ("La Gaceta de Buenos-Ayres") ainsi que des relations avec cette Espagne des Lumières qui vit fuir de ses membres (le cas du grammairien Senillosa) ; 5) En clôture, le regard sur ce passé/présent : Commémorer/montrer la Révolution de Mai, à travers des évocations de la Place de Mai, lieu emblématique du/des pouvoirs, l'Hymne national et son parcours, ainsi que les regards du cinéma sur les héros de l'Indépendance, pour voir enfin comment s'organise ce "chantier du présent : naissance d'un type et d'une typologie nationale comme fondements de l'identité nationale". Responsables du colloque : EHESS : Sophie Fischer, Juan Carlos Garavaglia CNRS/EHESS : Sylvia Sigal Université de Paris X Nanterre : Carmen Bernand Avec le soutien de l'Ambassade de la République Argentine en France et de la Délégation Permanente de la République Argentine auprès de l'UNESCO.

Dates et versions

medihal-01411898 , version 1 (07-12-2016)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : medihal-01411898 , version 1

Citer

Raul Fradkin, Sophie Fisher, Juan Carlos Garavaglia, Sylvia Sigal, Carmen Bernand, et al.. De los tumulos a las primeras montoneras, 1806-1830
: Colloque "Influences et confluences : La Révolution française / La Révolution de Mai" (Paris, EHESS).. 2009. ⟨medihal-01411898⟩
53 Consultations
4 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More