Los héroes de Mayo en el cine argentino <br> - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Vidéo Année : 2009

Los héroes de Mayo en el cine argentino

Afficher 

(1) , (2) , (2) , (2) , (3) , (4) , (4)
1
2
3
4

Résumé

Table ronde IV - Commémorer, montrer la Révolution de Mai Il est possible de penser que la production cinématographique, fenêtre de rêves, est la manière la plus à même d’approcher l’imaginaire collectif. La narration cinématographique reproduit devant les yeux du spectateur citoyen des actions pleines de sens. Dans ce type de narration, le héros appartient à un espace partagé par tous. L’épopée récupère ainsi sa signification de communion. Cet aspect communautaire mérite d’être pleinement souligné. Les films sont des « vistas » (ancien nom bien à propos), ils constituent un spectacle, et , an tant que tel, suscitent des sentiments, parlent plus au cœur et à la sensibilité qu’à l’entendement. Les héros du cinéma renaissent sur l’écran et parlent à chaque spectateur ainsi qu’au groupe formé. La magie du cinéma permet, dans la pénombre de la salle, la circulation d’une affectivité tacite, un frémissement partagé, qui ressemble à l’exercice d’un culte secret et public à la fois. Bien que la narration paraisse fermée sur elle-même, le message du héros est ouvert et susceptible de changer avec le temps. Depuis l’image projetée, le héros continue à dialoguer avec son peuple. Le colloque "Influences et confluences : La Révolution française/ La Révolution de Mai" développe les points suivants : 1) La guerre révolutionnaire et ses conséquences à travers l'étude de ce qui constitua pour les troupes le "nerf de la guerre", et les luttes ; 2) L'état de la société : ses populations, en tenant compte des populations habituellement marginalisées (esclaves, indiens, etc.) ; 3) La transition entre histoire et mémoire, thème central de la conférence plénière de L.A. Romero : L'Argentine dans le miroir des Centenaires ; 4) Retour en arrière sur l'influence intellectuelle, à travers l'étude de la culture politique dans le Rio de la Plata au début du XIXe siècle, dans la presse ("La Gaceta de Buenos-Ayres") ainsi que des relations avec cette Espagne des Lumières qui vit fuir de ses membres (le cas du grammairien Senillosa) ; 5) En clôture, le regard sur ce passé/présent : Commémorer/montrer la Révolution de Mai, à travers des évocations de la Place de Mai, lieu emblématique du/des pouvoirs, l'Hymne national et son parcours, ainsi que les regards du cinéma sur les héros de l'Indépendance, pour voir enfin comment s'organise ce "chantier du présent : naissance d'un type et d'une typologie nationale comme fondements de l'identité nationale". Responsables du colloque : EHESS : Sophie Fischer, Juan Carlos Garavaglia CNRS/EHESS : Sylvia Sigal Université de Paris X Nanterre : Carmen Bernand Avec le soutien de l'Ambassade de la République Argentine en France et de la Délégation Permanente de la République Argentine auprès de l'UNESCO.

Dates et versions

medihal-01411906 , version 1 (07-12-2016)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : medihal-01411906 , version 1

Citer

Estela Erausquin, Sophie Fisher, Juan Carlos Garavaglia, Sylvia Sigal, Carmen Bernand, et al.. Los héroes de Mayo en el cine argentino
: Colloque "Influences et confluences : La Révolution française / La Révolution de Mai" (Paris, EHESS).. 2009. ⟨medihal-01411906⟩
69 Consultations
7 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More