Un regard ethnosociologique sur les musiques chinoise et ouïgoure - Campus AAR Accéder directement au contenu
Vidéo Année : 2007

Un regard ethnosociologique sur les musiques chinoise et ouïgoure

Afficher 

Résumé

Dans cet entretien, Sabine TREBINJAC nous explique la signification de ce que nous appelons « musique chinoise ». Celle-ci comprend l’ensemble des musiques ethniques présentes en Chine et sur lesquelles l'Etat a appliqué une procédure de contrôle et de traditionnalisation. Elle nous détaille ce processus sur l’exemple de la musique ouïgoure, d’origine turque. Le chercheur nous initie également aux particularités de la musique ouïgoure, notamment celles du genre Muqam. Pour donner une idée plus précise et conviviale de la musique ouïgoure, Sabine Trebinjac nous fait écouter deux morceaux de muqam ouïgour, issus de son disque "Turkestan Chinois/ Xinjiang" élaboré en coopération avec Jean During et édité, en 1990, par Radio France OCORA. Les extraits de musique présentés sur le site sont accompagnés de prises de vue du Xinjiang effectuées par Sabine Trebinjac.

Dates et versions

medihal-01469307 , version 1 (16-02-2017)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification

Identifiants

  • HAL Id : medihal-01469307 , version 1

Citer

Sabine Trebinjac, Aygun Eyyubova, Elisabeth de Pablo, Valérie Legrand, Camille Bonnemazou. Un regard ethnosociologique sur les musiques chinoise et ouïgoure : Entretien avec Sabine Trebinjac (CNRS, Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative). . 2007. ⟨medihal-01469307⟩
109 Consultations
18 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More