Mutations du paysage rural altomédiéval et de la biodiversité végétale dans l’Ouest armoricain. - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Vidéo Année : 2008

Mutations du paysage rural altomédiéval et de la biodiversité végétale dans l’Ouest armoricain.

Afficher 

(1) , (2) , (3) , (3)
1
2
3

Résumé

Les approches croisées archéologiques et paléoenvironnementales à Montours (Ille-et-Vilaine) ont débouché sur l’appréhension d’une gestion organisée et dynamique des sites et des terroirs environnant entre les VIIIe et Xe siècles, mais également sur la longue durée. Les résultats ont éclairé notre connaissance des modes de vie et des pratiques agraires dans la campagne bretonne durant tout le haut Moyen Age. Quant aux analyses bioarchéologiques, elles ont précisé l’impact des activités agro pastorales sur l’évolution de la végétation et du paysage.Si à Montours, la plupart des parcelles et des axes ont été mis en place au haut Moyen Age, la fouille des parcelles montre qu’un enclos protohistorique est à l’origine d’un réseau structuré. D’autre part, les parcelles encloses des VIIIe-Xe s. ont composé une trame de l’organisation des espaces pendant les phases suivantes du bas Moyen Age aux périodes modernes et contemporaines.

Dates et versions

medihal-01894879 , version 1 (12-10-2018)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : medihal-01894879 , version 1

Citer

Isabelle Catteddu, Dominique Marguerie, Elisabeth de Pablo, Richard Fillon. Mutations du paysage rural altomédiéval et de la biodiversité végétale dans l’Ouest armoricain. : "Des Hommes aux champs - Pour une archéologie des espaces ruraux dans le Nord de la France, du Néolithique au Moyen Âge".. 2008. ⟨medihal-01894879⟩
53 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More