Chargement de la vidéo...

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Lien
Intégrer la vidéo

Métriques

Consultations de la notice

18

Téléchargements de fichiers

37

Analyses

AAR Campus Archives Audiovisuelles de la Recherche (Campus AAR) est une plateforme communautaire destinée à l'analyse, la documentation la mise en valeur, et la publication de corpus audiovisuels numériques archivés sur MédiHal.

Lecture d'extraits de "Cruelle Zélande" de Jacques Serguine.
Treizièmes rencontres d'Aubrac. Dire l'interdit dans les contes, nouvelles, poèmes, chansons, films.

2008-08-22

Description : Chaque été, depuis 1994, l’Aveyron s’anime d’une couleur particulière, avec le festival littéraire des Rencontres d’Aubrac. Vrai festival littéraire, ces rencontres de trois jours sont devenues un rendez-vous incontournable pour un public de lecteurs enthousiastes – amateurs, érudits et professionnels mêlés.
Le thème retenu pour 2008, « DIRE l’INTERDIT dans les contes, nouvelles, poèmes, chansons, films », est l'occasion de saisir la question cruciale de la négation de la liberté d’expression par des exemples pris sous toutes les latitudes.
Partout et de tout temps, il a existé des contes, des nouvelles, des poèmes, des chansons que l'on pouvait dire à qui on le voulait, de la façon que l'on souhaitait, sur tous les sujets possibles, sans tabous, interdits, censures, condamnations, expurgations, corrections, coupures, etc.
En revanche, partout et de tous temps, il a existé des contes, des nouvelles, des poèmes, des chansons que l'on ne pouvait pas dire à qui on le voulait, de la façon que l'on souhaitait, sur quelque sujet que ce fût.
Il y a, en conséquence, ce qui se dit et ce qui ne se dit pas. Ce qui, donc, peut donner matière à un conte, une nouvelle, un poème, une chanson et ce qui, en aucun cas, ici et maintenant, ne le pourrait.
Le but de ces Rencontres est donc de s'interroger sur ce que l'on ne dit pas, qu'il est vain de tenter de dire (pourquoi?), que l'on n'attend pas, que l'on n'"entend" pas, que l'on ne veut pas entendre, que l'on ne peut pas entendre comme sur les instances de décisions, reconnues ou tacites qui autorisent ou briment la libre expression.
Toute l’approche d’ensemble se ramène à une réflexion sur la notion de sens :
- un conte, une nouvelle, un poème, une chanson, un film a-t-il un sens ? lequel ?
- quelle est la valeur de l'histoire qu'il véhicule ?
- y- a-t-il des textes qui ne seront jamais, que l'on sache, "interdits" ?
Les stratégies mises en œuvre par les auteurs pour contourner les différents types d’interdits, quels que soient l’époque et le contexte culturel, doivent particulièrement retenir l’attention.


https://hal.campus-aar.fr/medihal-02012960
Contributeur : Peter Stockinger <>
Soumis le : samedi 9 février 2019 - 16:50:09
Dernière modification le : mardi 20 août 2019 - 17:12:51