Des contes pour enfants qui pollueraient les esprits... . <br> - Campus AAR Accéder directement au contenu
Vidéo Année : 2008

Des contes pour enfants qui pollueraient les esprits... .

Afficher 

Pascal Sigoda
  • Fonction : Auteur
Elisabeth de Pablo

Résumé

L’histoire de la censure comporte des avatars modernes, qui ont malgré tout des antécédents historiques. La patrouille du conte constitue une première réaction de Pierre Gripari au phénomène des « Contes de fées politiquement correct ».
Un certain nombre de belles âmes ont en effet constaté que les contes de fées de nos enfances étaient violents, cruels, immoraux, anti-démocratiques, sexistes, anti-laïques, irrationnels et qu’ils risquaient de corrompre l’esprit des jeunes enfants et de leur implanter solidement des préjugés nocifs pour eux et pourvoyeurs de souffrance et de discrimination pour les autres.
Il convenait donc de les réécrire dans un sens acceptable. L’auteur des Contes de la rue Broca nous donne une contre-attaque fort drolatique, appuyé plus tard par James Finn Garner ou Pierre Jourde.
L’affaire reste passablement embrouillée quant à la définition d’un corpus de contes "P.C.". Une réflexion quant à son origine se trouve peut être du côté du communautarisme.
Intervenant(s) :
. Pascal SIGODA - essayiste, éditeur, Clermont-Ferrand, France
Docteur en science politique, animateur des éditions Au Signe de la Licorne.
Régent d’allogonomie du Collège de Pataphysique, membre de l’OUPOLPOT (Ouvroir de Politique Potentielle).

Dates et versions

medihal-02013016 , version 1 (09-02-2019)

Licence

Identifiants

  • HAL Id : medihal-02013016 , version 1

Citer

Pascal Sigoda, Elisabeth de Pablo, Richard Fillon, Muriel Chemouny. Des contes pour enfants qui pollueraient les esprits... .
: Treizièmes rencontres d'Aubrac. Dire l'interdit dans les contes, nouvelles, poèmes, chansons, films.. 2008. ⟨medihal-02013016⟩
29 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More