Trente ans après la disparition de l’URSS, que nous dit le champ littéraire russe ? <br> - Campus AAR Accéder directement au contenu
Vidéo Année : 2021

Trente ans après la disparition de l’URSS, que nous dit le champ littéraire russe ?

Afficher 

Résumé

À nouvelles frontières, nouvelle littérature ? C’est la question légitime que l’on peut se poser pour la Russie après les bouleversements géopolitiques qu’ont provoqués la chute du mur de Berlin et la disparition officielle de l’URSS en décembre 1991. Trente ans après la réorganisation sociopolitique de l’espace russe, on peut dresser le bilan des mouvements qui ont agité la littérature dans les rapport qu’elle entretient avec la littérature soviétique – rupture, subversion, continuité – et avec les littératures des pays auxquels elle s’est ouverte grâce à l’abolition de la censure. L’écrivain postsoviétique, quant à lui, est confronté à de multiples enjeux : conserver une utilité alors que la littérature a perdu de son prestige, affirmer son moi, gérer le lourd héritage du passé et assimiler un présent non moins problématique. Tout cela dans le cadre d’un nouveau marché éditorial

Dates et versions

hal-03428343 , version 1 (15-11-2021)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification

Identifiants

  • HAL Id : hal-03428343 , version 1

Citer

Hélène Mélat, Assen Slim, Pierre-Jean Vigny, Unité Tice-Dsirn, Raphaëlle Herve. Trente ans après la disparition de l’URSS, que nous dit le champ littéraire russe ?
: Trente ans après la désintégration du CAEM : quels enseignements pour l’Europe aujourd’hui ?. 2021. ⟨hal-03428343⟩
23 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More