Explorer la micropolitique de transformation à Pékin : le patrimoine culturel vu à travers le prisme de la mémoire collective d’un quartier historique<br> - Campus AAR Accéder directement au contenu
Vidéo Année : 2021

Explorer la micropolitique de transformation à Pékin : le patrimoine culturel vu à travers le prisme de la mémoire collective d’un quartier historique

Afficher 

Résumé

La recommandation sur les « paysages historiques urbains » de l’UNESCO (2011) constitue un instrument de gouvernance particulièrement stimulant pour aborder la question patrimoniale dans les villes chinoises. Adossée aux nouvelles orientations de la Convention sur le Patrimoine mondial (2019) ainsi qu’à la Convention pour la sauvegarde du Patrimoine culturel immatériel (2003) qui se caractérisent par une approche participative et une définition inclusive des formes du patrimoine, cette recommandation permet d’ouvrir la porte aux accommodements et frictions parmi les institutions et acteurs engagés dans la préservation du patrimoine. Les transformations récentes qu’a subies le quartier historique de Gulou, situé au nord-est de la Cité interdite, illustrent bien les contradictions de ces nouvelles interprétations patrimoniales dans une zone – l’Axe central de Pékin – qualifiée de sensible par les autorités locales. La perception et la gestion de ce patrimoine historique urbain, constitué principalement de maisons sur cour (siheyuan), d’allées (hutong), des tours du tambour (gulou) et de la cloche (zhonglou), ont été affectées par la transformation spatiale rapide et radicale en proie à la spéculation immobilière et à la gentrification. Le cas de Gulou ne fait pas exception aux politiques patrimoniales appliquées dans les zones labellisées « quartiers historiques » par les autorités locales et dont les métamorphoses pourraient compromettre le projet de candidature de l’Axe central de Pékin pour la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO mené par le gouvernement. L’intervention portera principalement sur la mobilisation des différents types de mémoires territoriales (de l’officiel au subalterne) mobilisés dans le quartier de Gulou et des controverses qui les ont nourries au sein de la population locale entre 2015 et 2017. L’usage et la perception de l’espace urbain, analysés et confrontés à la mémoire collective des résidents du lieu, permettront de dévoiler la micropolitique de transformation et d’identifier la place des divers acteurs sociaux dans la fabrication de ce patrimoine.

Dates et versions

hal-03436453 , version 1 (19-11-2021)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification

Identifiants

  • HAL Id : hal-03436453 , version 1

Citer

Florence Graezer Bideau, Caroline Bodolec, Catherine Capdeville, Gladys Chicharro, Adeline Herrou, et al.. Explorer la micropolitique de transformation à Pékin : le patrimoine culturel vu à travers le prisme de la mémoire collective d’un quartier historique
: Assises de l'Anthropologie Française des Mondes Chinois (AAFMC) - 2021. 2021. ⟨hal-03436453⟩
90 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More