Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface

Afficher 

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Métriques

Consultations de la notice

119

Téléchargements de fichiers

0

Analyses

AAR Campus Archives Audiovisuelles de la Recherche (Campus AAR) est une plateforme communautaire destinée à l'analyse, la documentation la mise en valeur, et la publication de corpus audiovisuels numériques archivés sur MédiHal.

La pratique de GPA en Chine contemporaine: une enquête préliminaire sur la maternité de substitution chez les couples hétérosexuels et homosexuels
Assises de l'Anthropologie Française des Mondes Chinois (AAFMC) - 2021

2021-06-18

Description : La Gestation Pour Autrui (GPA) en Chine contemporaine, un terrain encore vierge qui pourtant constitue un objet d’étude pertinent pour examiner les normes dominantes depuis la marge et leurs transformations, et plus spécifiquement les nouvelles formes de parentalité qui découlent des techniques de procréation et leurs conséquences sur le système de parenté patrilinéaire chinois. Depuis la loi des « Mesures relatives à la gestion des technologies de procréation assistée » promulguée le 1er août 2001 par le gouvernement chinois, l’insémination artificielle et la fécondation in vitro sont autorisées et se banalisent dans les pratiques, alors que la marchandisation des gamètes et la gestation pour autrui restent juridiquement interdites. Néanmoins, si la GPA n’est pas légale en Chine, un marché clandestin d’agences, dont certaines possèdent des sites Internet, s’est fortement développé pour répondre aux demandes croissantes des couples hétérosexuels infertiles et de la population homosexuelle. À partir d’une enquête ethnographique en ligne (et éventuellement complétée par des entretiens à distance), cette présentation s’articule autour de deux axes principaux. Le premier concerne les couples hétérosexuels ayant recours à la GPA pour accomplir le projet parental, l’objectif étant de comprendre plus en avant la conception de la maternité et de la paternité en Chine contemporaine, notamment par une analyse diachronique et comparative avec la tradition de la maternité double dans le cadre de la polygamie en Chine impériale. Le deuxième renvoie à l’accès à la parentalité des couples homosexuels via la GPA, une pratique nouvelle qui remet en question à plusieurs niveaux le système de parenté chinois unilatéral et patrilinéaire. Par ailleurs, une certaine forme de séparation entre l’alliance et la filiation impliquée par la GPA permettra de penser autrement le rôle de la procréation mais aussi les alternatives au schéma de parentés classiques.


https://hal.campus-aar.fr/hal-03440691
Contributeur : Inalco Médiathèque Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : lundi 22 novembre 2021 - 15:07:07
Dernière modification le : mercredi 23 novembre 2022 - 13:30:06
Archivage à long terme le : : mercredi 23 février 2022 - 19:52:08