Le postmodernisme comme impasse pour les sciences sociales. <br> - Campus AAR Accéder directement au contenu
Vidéo Année : 2006

Le postmodernisme comme impasse pour les sciences sociales.

Afficher 

Résumé

L'hypothèse qui servira de fil conducteur aux travaux de ce séminaire est que, au sein des sociétés sans castes ou sans classes et sans pouvoir central, les rapports sociaux qui constituent une société comme telle, comme un tout, doté d'une identité propre, sont les rapports politico-religieux, seuls capables de rassembler un certain nombre de groupes de parenté ou autres en un Tout qui exerce une sorte de souveraineté sur un territoire et ses ressources et dont les limites sont connues sinon reconnues des sociétés voisines. Dans les sociétés divisées en castes ou en classes hiérarchisées entre elles, les rapports économiques entre ces groupes sociaux s'ajoutent aux rapports politico-religieux pour fabriquer des "sociétés".
Maurice GODELIER est anthropologue de réputation internationale, spécialiste des sociétés d'Océanie. Il est également directeur d'études de classe exceptionnelle à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). En 1995, il crée le Centre de recherche et de documentation sur l'Océanie (CREDO) qu'il dirige jusqu'en 1999. De 1997 à 2000, il est directeur scientifique du Musée du Quai Branly. Officier de la Légion d'Honneur, il est lauréat du Prix de l'Académie française (1982) et du Prix international Alexander von Humboldt en sciences sociales (1990).

Dates et versions

medihal-01379071 , version 1 (11-10-2016)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification

Identifiants

  • HAL Id : medihal-01379071 , version 1

Citer

Maurice Godelier, Elisabeth de Pablo, Camille Bonnemazou. Le postmodernisme comme impasse pour les sciences sociales.
: Séminaire de Maurice Godelier (EHESS, Paris): "Figures du pouvoir, rapports de parenté et le corps sexué (2005-2006)". 2006. ⟨medihal-01379071⟩
219 Consultations
4 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More