L'oeuvre littéraire médiévale comme forme-sens <br> - Campus AAR Accéder directement au contenu
Vidéo Année : 2005

L'oeuvre littéraire médiévale comme forme-sens

Afficher 

Résumé

est professeure de langue et littérature médiévales à l’université Bordeaux Montaigne et directrice adjointe de l'équipe d'accueil CLARE. Ses travaux portent notamment sur la littérature arthurienne, la représentation du monde dans le genre romanesque, les livres de clergie et les récits de voyages, la rhétorique et la stylistique médiévales. Elle a été amenée dans un premier temps à étudier comment un motif particulier élabore sa propre rhétorique. Les articles et travaux publiés ensuite l'ont portée progressivement et plus précisément à envisager le sens à partir de la forme adoptée. Elle emprunte à Henri Meschonnic son concept de "forme-sens" et fait apparaître la modernité des textes narratifs et encyclopédiques des XIIe et XIIIe siècles face au poids de la tradition gréco-latine ou judéo-chrétienne. Son ouvrage sur l’Approche du style de Chrétien de Troyes s’inscrit dans une perspective stylistique historique, qui prend appui méthodologiquement sur une étude préalable de ce qui peut constituer le socle rhétorique de l’écriture narrative à la fin du XIIe siècle.

Dates et versions

medihal-01784330 , version 1 (03-05-2018)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification

Identifiants

  • HAL Id : medihal-01784330 , version 1

Citer

Danièle James-Raoul, Peter Stockinger, Elisabeth de Pablo, Richard Fillon. L'oeuvre littéraire médiévale comme forme-sens
: Entretien avec Danièle James-Raoul (Université de Bordeaux Montaigne), réalisé par Peter Stockinger (INALCO).. 2005. ⟨medihal-01784330⟩
24 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More