Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chargement de la vidéo...

Afficher 

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Métriques

Consultations de la notice

127

Téléchargements de fichiers

31

Analyses

AAR Campus Archives Audiovisuelles de la Recherche (Campus AAR) est une plateforme communautaire destinée à l'analyse, la documentation la mise en valeur, et la publication de corpus audiovisuels numériques archivés sur MédiHal.

L’espace rural à l’âge du bronze sur le littoral de la Manche : de la ferme au parcellaire.Des Hommes aux champs - Pour une archéologie des espaces ruraux dans le Nord de la France, du Néolithique au Moyen Âge.

2008-10-08

Description : Par manque de temps et de place, nous ne reviendrons pas ici en détail sur la place de la protohistoire ancienne dans l’histoire de la recherche sur les paysages agraires depuis les travaux de M. Bloch en 1931 ou d’A. Grenier en 1934. Tout au plus doit on admettre que la France dans le domaine accuse un incontestable retard par rapport aux pays limitrophes et en particulier l’Angleterre et les Pays-Bas. Certaines tentatives ont toutefois marqué la discipline, on pense en particulier aux ouvrages : « L’histoire de la France rurale » sous la direction de G. Duby et A. Wallon (1975), « Archéologie de la France rurale » coordonné par A. Coudart et P. Pion en 1986, « Pour une archéologie agraire » dirigé par J. Guilaine en 1991, « Les paysans gaulois » (Malrain, Matterne et Méniel 2002) et très récemment « L’histoire de l’agriculture en Gaule » (Ferdière et al. 2006). Ces différents ouvrages ont dans la plupart des cas privilégié, à raison, une lecture dans la longue durée et ont de fait omis ou minimisé certains pans de l’histoire. L’âge du Bronze fait partie de ces « oubliés » de l’Histoire rurale, perdu entre un Néolithique au centre de toutes les problématiques sur la genèse du monde agricole et un second âge du Fer qui pour beaucoup est à la source de nos paysages actuels. Le IIe millénaire avant notre ère n’a en effet jamais vraiment été perçu en France comme une période importante dans la construction de l’histoire rurale. Pourtant les données existent. Elles sont nombreuses et montrent un espace rural innovant, en pleine mutation : premiers systèmes parcellaires, développement des pratiques agraires, établissements agricoles, villages, …


https://hal.campus-aar.fr/medihal-01893963
Contributeur : Peter Stockinger <>
Soumis le : jeudi 11 octobre 2018 - 21:38:19
Dernière modification le : mardi 4 août 2020 - 18:41:45